top of page

Cas cliniques ORL

Kyste du tractus thyréoglosse

 

Généralités: de loin la plus fréquente des lésions kystiques de la région cervicale. Lésion congénitale se manifestant dans la grande majorité des cas dans l'enfance. Peut parfois être découvert à l'âge adulte de manière fortuite ou au décours d'une surinfection.
Clinique: tuméfaction cervicale mobile à la déglutition. Douloureuse, inflammatoire avec fièvre si surinfection.

IRM: formation kystique située n'importe où sur le trajet du tractus thyréoglosse, du foramen caecum au niveau de la base de langue (niveau sus-hyoïdien) en passant par l'os hyoïde (niveau hyoïdien) jusqu'à la thyroïde (niveau sous-hyoïdien, le plus fréquent). Souvent médiane, mais peut être paramédiane (en général au maximum 2 cm latéralement par rapport à la ligne médiane). Franc hyposignal T1 (mais souvent iso-hyper T1 si kyste remanié) et hypersignal T2, fine paroi.
Traitement: chirurgical quand possible (intervention de Sistrunk emportant une partie de l'os hyoïde).

TDM montrant une formation kystique (lésion arrondie hypodense homogène, avec fine paroi périphérique discrètement rehaussé) cervicale paramédiane gauche, présentant un étroit rapport avec l'os hyoïde sur la coupe la plus haute, compatible avec kyste du tractus thyréoglosse. Pas de signe de complication (paroi régulière, non épaissie, pas d'infiltration de la graisse péri-lésionnelle).

bottom of page